QUELS MATÉRIAUX INNOVANTS POUR L’IMPRESSION 3D ?- ARRK

QUELS MATÉRIAUX INNOVANTS POUR L’IMPRESSION 3D ?

equipe-arrk-au-salon-green-plast-a-milan-en-italie

ARRK, partenaire de vos développements produits, se tient à la pointe de l’innovation. Alizée est Chargée de Recherche sur les matières innovantes chez ARRK. Elle s’est intéressée aux matières à visée écologique utilisables en impression 3D, et nous livre ses conclusions.

IMPRESSION 3D, DES TECHNOLOGIES NATURELLEMENT ÉCONOMES EN MATI֤ÈRES PREMIÈRES

Le concept même de production à la demande, de consommation de matière strictement nécessaire à la fabrication des prototypes et le recyclage des supports de pièces, limitent par essence l’impact des technologies d’impression 3D sur l’environnement.

QU’EST-CE QU’UNE MATIÈRE INNOVANTE EN IMPRESSION 3D ?

Alizée-chargée-de-recherche-chez-ARRK
Alizée, Chargée de Recherche chez ARRK

Alizée explique : « Dans un contexte où l’entreprise du futur se veut vertueuse en limitant son empreinte carbone, j’ai orienté mes recherches sur les matières biosourcées (norme ISO 16620-2), c’est à dire fabriquées à partir de matières premières minérales ou végétales (poudre de coquillage, amidon, sucre, …). Puis, j’ai souhaité les combiner avec les critères suivants :

  • Recyclabilité : les matières pourront réintégrer ultérieurement le cycle de production dont elles sont issues,
  • Et/ou biodégradabilité : les matières seront décomposées par des organismes vivants pour regénérer des végétaux (norme EN 13432 relative au compostage en milieu industriel).

Il est d’ailleurs à prévoir que, dans un futur proche, l’utilisation des matières naturelles intégrera le cahier des charges de nos clients toujours plus nombreux à mettre en œuvre une démarche RSE, voire à s’orienter vers une certification ISO 14001. »

AVEZ-VOUS ENVISAGÉ DE PRODUIRE VOS PROTOTYPES EN BIOMATÉRIAUX ?

En intégrant une proportion croissante de biomatériaux à leur production, nos clients évoluent vers un modèle toujours plus durable.

Bio-polyamide (PA), bio-polyéthylène (PET), acide polylactique (PLA)… les bioplastiques se répandent et se diversifient sur le marché ! Selon l’organisation European Bioplastics, leur production devrait tripler à horizon 2026. Les opportunités d’accéder à ces matières innovantes pour réaliser des prototypes sont de plus en plus fréquentes. Certains biomatériaux offrent des propriétés analogues aux matériaux conventionnels, et peuvent s’y substituer aisément. D’autres matériaux écologiques sont déjà présents et largement utilisés sur le marché : leur utilisation a pu être testée et validée.

La diversité du marché des bioplastiques en 2021
La diversité du marché des bioplastiques en 2021 – Source : European Bioplastics

Alizée ajoute : « Ayant à l’esprit la fabrication des prototypes de nos clients, je me suis concentrée sur les matières les plus adaptées au prototypage et aux applications techniques. Par exemple, j’ai pu repérer :

  • Le polyamide 11 (PA11) ou nylon 11, une matière 100% biosourcée, équivalente et utilisable pour des applications semblables au PA12. C’est une matière adaptée aux technologies FDM et SLS pour réaliser des prototypes robustes ou imprimer de petites séries.
  • Un polymère fabriqué à partir d’un monomère végétal. Cette matière biodégradable est intéressante pour sa transparence, sa résistance aux UVs et aux rayures. Elle est donc préconisée pour la fabrication d’optiques automobiles, flacons pour l’industrie cosmétique.
  • Un polymère thermoplastique flexible fabriqué à base de coquilles d’huîtres. Il présente la faculté d’absorber des chocs et vibrations. Cette matière donc adaptée pour les prototypes de joints, semelles ou pièces à contraintes interstitielles. »
Flacons-cosmétiques-en-polymère-biosourcé-transparent
Flacons cosmétiques en polymère biosourcé transparent – © Heiwa Kagaku Industry Co, Ltd
Pièce-souple-en-thermoplastique-biosourcé
Pièce souple en thermoplastique biosourcé – © Nanovia

PROPOSER DES BIOMATÉRIAUX À NOS CLIENTS

Directeur-Commercial-ARRK-France-Italie-Suisse
Leon, Directeur Commercial France – Italie

Forte des analyses réalisées par Alizée, l’équipe ARRK rencontre les partenaires aptes à fournir les biomatériaux adaptés aux applications techniques en termes de propriétés :

  • Mécaniques : tenue à la traction, compression, flexion,
  • Thermiques : résistance à la chaleur,
  • Chimiques : tenue aux solvants.

Leon, Directeur Commercial France – Italie, souligne : « En tant que partenaire d’innovation de nos clients, nous sommes toujours positionnés très en amont de leurs projets. Nous invitons ceux qui s’engagent dans une démarche environnementale à nous contacter pour travailler sur le meilleur couple biomatière-technologie pour leur projet. »

Abonnez-vous à la newsletter d'ARRK

Recevez des nouvelles et des informations exclusives
La protection des données nous tient à cœur. ARRK utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer des informations et du contenu pertinents sur nos produits et services. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Articles récents